Slide1_950x355 Slide2_950x355 Slide3_950x355 Slide4_950x355

Agregador

Aven-Chincholle - Aude

14 hores 43 minuts ago
date de la sortie: Dimanche, 22 Juillet, 2018zone géographique: participant: Jean-Paul, Bernard, David, Guillem, Éloïse, Danielo, Bernardo, Pierre.

Temps au beau fixe et déjà la chaleur se pointe dans ces montagnes.

La sortie pour l'aven Chincholle (Paradet 1) est programmée depuis 1 mois suite à une sortie de reconnaissance (le 24-06) de JP et David afin de connaître l'état des sentiers et de s'approcher au plus près de l'aven.

Puisque ce dernier se trouve au sommet de la montagne, au-dessus du village de Camps-S-l'Agly d'où la difficulté d'avoir les véhicules à côté.

Cependant le sentier est bien entretenu mais sur 500 m ~ le sentier est impraticable, JP a même calé en pleine montée, il renonce ce jour-là.

C'est pourquoi d'après les dires de chacun, ont doit parcourir 5 km à pied dont ont sait l'effort qu'il faudra surmonter.
ça essouffle d'avance ....

Mais avant tout, un vote pour savoir si on doit faire les 2 puits de 26 m et 15 m. :
c'est oui. Grave erreur !!!!

En avant toute, chacun suit la caravane, on avance à petit pas mais sûrement. Arriver à 900 m d'altitude au point de géolocalisation, chacun est vanné, fatiguer et en s'écroulant instantanément pour un repos bienvenu.

On trouve une grande cavité mais laquelle est-ce. Paradet 1 - 2 ou 3. On tourne en rond à la recherche du Chincholle pendant ½ h.
Désespérant, un doute subsiste, c'est bien le seul dans le coin qui nous conforte que c'est bien lui.

On découvre une entrée formidablement grande. Une cavité énorme qui nous étouffe de surprise puisqu'elle est cachée et invisible du sentier.

Un à un, nous nous engouffrons dans la gueule de la cavité, rapidement on sent le froid et l'humidité tout au long du parcours.
L'aven possède des salles moyennes ainsi que des galeries tortueuses parsemées de rochers et pierrailles.

Des couleurs blanches parsèment les parois lisses et anguleuses.
Seules 2 salles moyennes sont de toute beauté avec des stalactites et stalagmites, possédant des bourgeons de coraux calcifiés.

Nous arrivons à la fin des galeries en pente (400 m) à un petit puits de 5 m, l'emploi d'une corde de 10 m suffit.

JP et Danielo attaque le 1er puits de 25 m qui s'avère coriace. Impossible de progresser dans cette petite galerie:
- D'une part elle est tortueuse et agressive avec beaucoup de frottements sur la corde.
- D'autre part elle est équipée de goujons que nous ne pouvons utiliser.
L'équipe renonce à s'y introduire.

De même le froid nous tétanise un peu et nous remontons vers la surface pour un casse-croûte au soleil bien mérité.

14 h nous essayons de chercher les autres avens du Paradet 2 et 3. Impossible de mettre la main dessus, à cheminer à travers les arbustes et broussailles.
Dépités nous renonçons, direction vers les véhicules au bas de la montagne.

Le retour sur le sentier de randonnée est long, très long sous le soleil, 2 arrêts sont nécessaires pour reprendre nos souffles.

C'est pénible et chacun reconnaît que la montée et le retour sont le plus pénible que l'inspection de l'aven.

Surtout avec tout le barda soit 20 mousquetons, sangles, 40 et 60 m de cordage, la bouffe, la combi, les boissons, etc.... ont eu raison de nos mollets, orteils, du dos, la soif, la pénibilité croissante même en descente.

Est-il utile d'avoir pris tout l'équipement de cordage ?

D'un seul élan et unanimement nous levons tous nos doigts pour dire: Non, non, plus, plus jamais ça !!!

Et oui c'est plutôt une sortie commando que spéléo.
Soit en tout 11 km ± de sentier de souffrance, seul consolation, la visite de l'aven nous a sublimé.
Danielo nous réconforte avec une bière bien fraîche.

Pierre

Grotte de la Preste

5 dies 18 hores ago
date de la sortie: Dimanche, 15 Juillet, 2018zone géographique: participant: Jean, Daniel, Alain

Continuation de la désob  pour atteindre et passer la lucarne soufflante. Au bout de 3h d'efforts, l'obstacle est passé. Derrière, sur la gauche, un petit ressaut de 2m constitué d'un aggloméra de cailloux de rivière se termine par une étroiture à revoir. Tout droit, la fameuse coulée stalagmitique atteint 1m de haut sur 2m de large, laissant un passage de 0.60m en haut. Au delà la galerie se poursuit sur une vingtaine de mètres et débouche sur  une petite salle basse. Le sol de la galerie est constitué d'une boue très humide ! Au milieu de la galerie, un conduit descendant nécessitera  une corde. Pressés par le temps, finale de foot oblige,  nous laissons pour la prochaine fois la continuation des recherches. Le courant d'air est toujours présent mais difficile à situer...  

Alain

Initiation spéléo

6 dies 16 hores ago
date de la sortie: Dimanche, 15 Juillet, 2018zone géographique: participant: Jean-Paul, Bernard, Bernardo, Pierre et les initiés Loïc et Maïté.

Temps très chaud 35° sans un souffle de vent.

Ce matin une petite initiation à la grotte « Caunes des 2 Arbres », ou, dirais-je une mise à niveau d'un nouveau membre de l'ESR « Loïc » qui vient de nous rejoindre.
Il faut dire qu'il a fait 1 an de spéléologie dans l'Aude avec un arrêt de 3 ans suite à un déménagement.

De même une connaissance de Bernard qui est à l'association du CAF « Maïté » ayant fait toutes les disciplines dont l'escalade. Ce qui semble faciliter l'initiation n'ayant par contre aucune notion de spéléologie.

Donc aujourd'hui l'initiation semblerait être cool, sans problématique !!!

L'installation, rapide des cordages sur la petite paroi par moi-même, de même le grand puits ouvert est effectuée par Bernardo, sous la directive de JP, est impeccable.

Quelques instructions sur le maniement du matériel par Bernard et hop !!! nos deux initiés s'élancent à l'aventure des sensations.
- 1ère Montée et descente libre.
- Idem avec une déviation
- Idem pour le grand puits ouvert.

Tout cela sans aucune appréhension, ni accroche, nous réservons le fractionnement pour l'après-midi après une restauration rapide.

Loïc a quelques difficultés pour le passage du fractionnement, aidé par les conseils de JP en descendant sur une 2ème corde.
Ouf!! passage réussit.

Le temps passant pour cause du Match de foot du Mondial, Maïté n'a pas pu effectuer cet exercice.

L'aven « Du Chaudron », situé à 20 m de là, avec l'équipe des « Perforateurs » (François, Jacquy et Denis) l'ont équipé.

Les initiés ont pu profiter de cette occasion pour descendre dans l'aven: Un puits de 17 m avec 2 déviations.
Une autre approche de l'initiation qui les ont conquis. Tous deux sont à l'aise aux maniements du matos, pour surmonter les difficultés d'appréhensions.

NB 1: Il faut dire que le maniement du « Croll de poitrine » dans l'équipement des initiés est difficile et peu maniable pour ce type de modèle.

Comme toujours le fractionnement est l'un des points de « Difficulté » qu'il faut surmonter, surtout en cas de blocage du « Croll contre le nœud ».

C'est pourquoi avec JP nous essayons de mettre au point une méthode de dégagement sans l'aide d'une tierce personne qui n'a aucune possibilité d'intervenir (groupe au fond, personne au dessus, pas de double cordage, aucune visibilité d'intervention, etc ...).

De plus dans un souci de prévention à ce risque: un « Gadget » que je détaillerai sur le blog plus tard après des essais sur le terrain ainsi que la méthodologie de dégagement.

=> Si d'autres membres ont des suggestions sur ce point critique, ils peuvent nous en faire part, ce qui contribuerai à la formation ou le sauvetage d'un de nos collègues spéléos.

NB 2: Loïc a pu prendre contact avec l'ESR par l'intermédiaire des pages FaceBook, du fait qu'Éloïse a créé et alimenter leurs contenus.

Un très, très, très grand merci !!! à Éloïse d'avoir entrepris cette initiative personnelle.

Pierre

Parader au Paradet

1 setmana 2 dies ago

 

Pour ceux que tenterait l'expédition Paradet de 2 jours mais en réalité d'un seul vu qu'on pourrait se retrouver à Camps le 22 Juillet aux aurores voici quelques liens.

- 1. Description et topo de Chincholles (notre but) dans qpst 1 de 1981 page 8

- 2. Une visite de Chincholles par le spéléo club de l’Aude

- 3. Une carte de rando. qui montre l’accès direct au Parradet depuis la Bergerie de Mondy (ou on laisse les véhicules) en rejoignant le GR36 « sentier Cathare » qui rejoint la crête. En tout 5 à 6 km soit plus d’1 heure de montée raisonnable

- 4. le qpst 2 de 1980 pour la topo de la grotte du Paradet 2 page 16

- 5.Le qpst de 1989 décrivant page 26 la grotte du bateau

- 6. sur l’aven du Paradet 3 : rien !

Modalités et horaires seront décidés à la prochaine réunion.

P.J. fiche de synthèse

 

Fichier à télécharger: PDF icon fiche_chincholle_et_les_autres.pdf
PAPIX

Aven Des Amandiers - Opoul

1 setmana 6 dies ago
date de la sortie: Dimanche, 8 Juillet, 2018zone géographique: participant: Louis, JP, Danielo, Guillem, Pierre.

Hou la la !!! C'est chaud, un aperçu de la canicule dès le matin.

Historique: L'aven des Amandiers, dont le récit sur le QPST 2017 est décrit, lors d'une recherche d'eau souterraine, dont l'écoulement mène à la sortie de la rivière de Font Estramar à Salses.
Des mineurs en 1883 on creusé des galeries très profondes qui se sont obstruées lors de crues de la plaine d'opoul.

La dernière sortie du 27-05 nous a permis une avancée dans la désobe. Pourtant ont est loin du compte, on profite de cette journée « caniculaire » pour poursuivre les travaux à la fraîche.

Après mise en place des équipements et prêts à affronter l'aven, une odeur surprend nos narines.
Ce n'est pas surprenant !!! l'aven servait de dépotoir à la commune à une certaine époque, avant la mise en fonctionnement de la station d'épuration non loin de là.

Mais là, l'odeur est vraiment forte !!! On a trouvé au fond une carcasse de mouton récemment jeté dans l'aven.
Vraiment il y a des éleveurs qui n'ont pas oublié cette époque bénéfique pensant que personne viendrai mettre son pif (sauf pour nos sensibles narines).

Malgré tout on descend, la mission et l'envie prime par rapport a l'odorat.
Après vérification des installations, vite, vite on commence la désobe et il y a du boulot.

A tour de rôle, à la chaîne, à la pelle, à la remontée des seaux, remplissage à pleine main dans la glaise.

L'odeur de la charogne est moins présente du fait qu'on est éloigné. Il faut dire que Danielo par chance a ramené 2 bâtons d'encens et le parfum de quelques bouquets de thym en atténue son degré d'inconfort.
L'équipe préconise l'achat de la chaux-vive pour disperser sur la dépouille.

Restauration rapide à l'air pur à l'ombre des pins et en prime un vent léger mais chaud et très étouffant épuise nos énergies, en nous plongeant dans une certaine torpeur.
(Je pense à la 2ème équipe: Denis, François, Jacquy qui doivent souffrir dans les hauteurs de Périllos).

Après une centaine de remonter de seaux remplis de caillasses, boues, glaises, une avancée dans le creusement d'au moins 70 cm ~, c'est peu !!!

Cependant la sécurisation des abords risquant de s'ébouler avec de très gros bloc de pierre est nécessaire; donc une perte de temps considérable.
On est encore loin des supposées galeries, ne sachant par où elles se situent exactement. (Nord-Est-Est d'après la topo)?

On reviendra pour une nouvelle campagne car celle-ci est la 4ème sortie de désobe.

Cependant l'aven est tenace et a fait sa 1ère victime d'incidence : Guillem s'est fait mordre par un bloc de rocher.

Pierre

Qui és nou

  • teresahr
  • sergi
  • Víctor
  • Espeleobloc
  • jordi

Diseny basat en els treballs de Danetsoft / Danang Probo Sayekti / Maksimer