Slide1_950x355 Slide2_950x355 Slide3_950x355 Slide4_950x355

Agregador

Trou souffleur n° 2 – Zone « Étienne »

11 hores 8 minuts ago
date de la sortie: Dimanche, 16 Juin, 2019zone géographique: participant: Jean Paul, Bernardo, Danielo, Louis, Théo, Pierre.

Temps ensoleillé sans aucun soupçon de vent, Temp. 31°

Lors de la sortie du 19-05-2019 (acte 7), notre péripétie s'est arrêtée sur l'ouverture d'un trou qui souffle n°2, pas très loin du fameux trou souffleur « Étienne » que l'on a commencé par désober. Manifestement par manque de temps, le désobage est suspendu.

Donc, notre sortie à 2 objectifs:
- 1) l'utilisation de fumigènes pour comprendre la complexité des trous aspirants / soufflants dans la zone de la colline qui communique par des petites galeries, failles, aspérités très complexes.
Malheureusement, le vent étant nul, cet objectif tombe à l'eau.

- 2) Suite de la désobe du trou n°2:
Comme toujours nos 3 désobeurs (Danielo, Louis, Bernardo) commencent par démonter une grosse concrétion qui bouche l'ouverture.
Cette dernière étant en surface, cela suppose une suite favorable qui nous motive grandement à l'ouvrir avec acharnement, en espérant découvrir un 2ème trou « Étienne bis ».

Un travail qui demande force et minutie pour dégager des gros rochers.

Pendant ce temps, JP et moi faisons découvrir à Théo le trou principal qu'est l’Étienne.
Avec toujours la difficulté du parcours à s'insinuer parmi les multiples failles étroites et agressives.

Après inspection dans le bas de la galerie blanche, vers la droite, une suite que l'on n'avait pas détectée est possible mais un bloc rocheux bloque le passage.
Nous y reviendrons pour une prochaine sortie avec une masse.

Pose resto où l'on ne s'ataerde pas trop, pour cause, Théo a découvert une faille soufflante et profonde d'une quinzaine de mètres lorsque l'on jette des pierres.

Très intéressant et cela demande beaucoup de travail de désobe.

Théo en fera le récit.

Pierre

En Gorner H6

5 dies 13 hores ago
date de la sortie: Dimanche, 9 Juin, 2019zone géographique: participant: Gaston, Théo, Juan

La dernière sortie sur H6 n'a pas permis d'atteindre le terminus d'autrefois. aujourd'hui donc, il faut atteindre l'ancien fond et continuer à creuser. C'était sans compter sur l'absence ce souvenirs.Les chattières se succèdent, le sol se rapproche du plafond et rapidement je ne peux plus passer. Les jeunes seuls peuvent continuer. Ils reviennent dégoutés de cette galerie.On jette l'éponge. H6 c"est fini pour nous!Comme il nous restait un peu de temps, nous sommes allés voir la rivière.

gaston

Temple Abou Simbel - Pyramide – Sphinx - Égypte

6 dies 8 hores ago
date de la sortie: Mercredi, 12 Juin, 2019zone géographique: participant: Pierre

Temps ensoleillé et caniculaire.

Un voyage entrepris fin mai 2019 hors du temps vers un passé d'une richesse culturelle hors norme soit une civilisation de 3500 an av J-C qu'est l’Égypte.

Lors de l'arrivée, la nuit, à l'aéroport de Louxor, la température est de 42°. Étouffant !!!

Une semaine à courir pour découvrir les principaux temples monumentaux pour ceux qui les connaissent tels que: Philaé, Kôm Ombo, Louxor, Karnak, Edfu, Medinet Habu, Al Deir Al Bahari, La Vallée des Rois, le musée du Caire, Abou Simbel, entre autre les Pyramides et le Sphinx.

Un programme complet tout au long de la croisière sur le Nil (non il n'y a pas de crocodile sur le fleuve).

Malheureusement pendant ce séjour une température caniculaire de 50 à 52 ° s'est abattue sur l’Égypte.

Tous les qualificatifs ne peuvent la décrire (écrasante, avachissante, irrespirable, ramollissante, creuvante, etc ...) même à l'ombre on ne tient pas en place, tout est chaud et étouffant sauf si on se promène avec un climatiseur sur la tête.

Grandiose, impressionnante et gigantesque qu'est la construction des temples, avec ces énormes pierres de plusieurs tonnes misent les unes sur les autres, qu'on ne peut imaginer le travail dans ces temps anciens.

Entre autre la visite du temple Abou Simbel qu'on a dû le déplacer suite à la construction du barrage d'Assouan.
Un excellent travail de qualité dont on ne voit aucun défaut sauf la façade mal reconstituée.

En tant que spéléo ce qui est intéressant, est le travail à l'intérieur du temple, que sont les tunnels creusés à l'intérieur de la montagne.

Un autre monument, c'est la visite sur le plateau de Gizeh, de l'intérieur de la pyramide de Khéops dont une partie est visitable.
C'est incroyable ceux qu'ont put faire les Égyptiens en leurs temps avec peu d'outils (sans de télémètre à laser).

Des galeries bien droites, rectilignes, en pente avec la même dimension tout au long, et une énorme salle longitudinale, impossible à décrire par écrit.
Visuellement c'est incroyable !!!

Cependant j'attends les vidéos des tunnels de 3 tombeaux des pharaons de la Vallée des Rois (Ramsès 4, Merenttah et Ramsès 9) pour montrer toute la beauté de la construction, et le mettre sur le blog.

Un voyage qui replonge dans le berceau historique de l'humanité et le patrimoine Égyptien.

Pierre

Diseny basat en els treballs de Danetsoft / Danang Probo Sayekti / Maksimer